James IVORY
biographie

Né le 7 juin 1928 à Berkeley en Californie, James Ivory réalise tout d’abord des films documentaires avant de s’associer en 1963 avec Ismail Merchant afin de produire et réaliser son premier long métrage, « The Householder ». Basé sur un roman de Ruth Prawer Jhabvala, le film parle de l’Inde, de ses habitants et de leur culture et marque le début d’une longue association entre ces trois personnes. Leur deuxième film, « Shakespeare Wallah » (1965), attire l’attention internationale par son évocation de l’héritage du colonialisme britannique. Ils ont alors la réputation de faire des films de qualités à petit budget, influencés notamment par le grand cinéaste indien Satyajit Ray, comme dans « Bombay Talkie » (1970) et « Heat and Dust » (1983). Ismail Merchant, James Ivory et Ruth Prawer Jhabvala adaptent aussi des classiques de Lire la suite

filmographie
1963 THE HOUSEHOLDER (id.)

1965 SHAKESPEARE WALLAH (id.)

1969 THE GURU (Le Gourou)

1970 BOMBAY TALKIE (id.)

1972 SAVAGES (Sauvages)

1975 AUTOBIOGRAPHY OF A PRINCESS (Autobiographie d’une princesse)

THE WILD PARTY (Wild Party)

1977 ROSELAND (id.)

1979 THE EUROPEANS (Les Européens)

1980 JANE AUSTEN IN MANHATTAN (id.)

1981 QUARTET (id.)

1983 HEAT AND DUST (Chaleur et poussière)

1984 THE BOSTONIANS (Les Bostoniennes)

1986 A ROOM WITH A VIEW (Une chambre avec vue)

1987 MAURICE (id.)

1989 SLAVES OF NEW YORK (Esclaves de New York)

1990 MR. AND MRS BRIDGES (id.)

1992 HOWARDS ENS (Retour à Howards End)

1994 THE REMAINS OF THE DAY (Les vestiges d’un jour)

1995 JEFFERSON IN PARIS (Jefferson à Paris)

1996 SURVIVING PICASSO (id.)

1998 A SOLDIER’S DAUGHTER NEVER CRIES (La fille d’un soldat ne pleure jamais)

2000 THE GOLDEN BOWL (La coupe d’or)

2003 LE DIVORCE
films présentés à deauville
Réalisation :
 
Scénario :