2017
Le Prix d’Ornano-Valenti 2017
Lors de la cérémonie du Palmarès du Festival du Cinéma Américain de Deauville, un jury international composé de journalistes anglo-saxons et présidé par Jean-Guillaume d'Ornano remettra officiellement le Prix d'Ornano-Valenti 2017 au film lauréat de cette année :

JEUNE FEMME

Réalisé par Léonor Serraille

C
ommuniqué de presse


Interprétation |

Laetitia Dosch (Paula), Grégoire Monsaingeon (Joachim), Souleymane Seye Ndiyae (Ousmane), Nathalie Richard (la mère de Paula/Paula's mother)

Production |

Sandra da Fonseca – Blue Monday Productions 

Distribution |

Shellac : contact@shellac-altern.org

Presse |

Karine Durance : durancekarine@yahoo.fr



Créé en 1991 par les compagnies membres de la Motion Picture Association (MPA) - association regroupant six studios de production et de distribution de films américains -, le Prix Michel d'Ornano - dédié à la mémoire de l'ancien ministre, maire de Deauville et cofondateur du Festival du Cinéma Américain - récompense un premier film français, dans le but d'aider à sa reconnaissance, sa promotion et son exportation. En 2015, le Prix est rebaptisé Prix d'Ornano-Valenti en hommage conjoint à Jack Valenti, initiateur du Prix, et à l'amitié qui unit en son temps les deux hommes et leurs familles, tous très attachés au Festival du Cinéma Américain de Deauville.



Le Prix d'Ornano-Valenti est soutenu par le Fonds Culturel Franco-Américain.

Fondé en 1996, ce Fonds est un partenariat unique entre la Directors Guild of America (DGA), la Motion Picture Association (MPA), la Société des Auteurs, Compositeurs et Éditeurs de Musique (SACEM) et la Writers Guild of America West (WGAW). Il a pour vocation de promouvoir les échanges culturels entre la France et les États-Unis autour d'une passion commune pour le cinéma, l'audiovisuel et leurs créateurs. Il gère une large palette d'activités soulignant le rôle fondamental de l'auteur et du réalisateur dans la création de l'œuvre cinématographique ; exposant ces œuvres dans divers événements dans chacun des deux pays ; promouvant une collaboration sans cesse accrue entre les auteurs et réalisateurs, et les institutions qui les représentent ; renforçant la compréhension des réalités économiques et créatives dans chaque pays ; promouvant la défense des cinémas français et américains ; permettant enfin aux auteurs de se faire entendre dans un monde en perpétuelle mutation. Les activités du Fonds sont soutenues par une partie des prélèvements destinés aux auteurs, dans le cadre de la rémunération pour une copie privée et au titre « d'aides à la création, à la diffusion, au spectacle vivant et à des actions de formation des artistes », comme la loi française le stipule.

Pour le film lauréat du Prix d'Ornano-Valenti 2017, la réalisatrice reçoit 3 000 euros, la productrice 3 000 euros également, et une aide à la promotion du film de 10 000 euros est remise à son distributeur.