Jean Paul Civeyrac

Réalisateur, Scénariste

À propos

Jean Paul Civey­rac fait des études de phi­lo­so­phie à l’Université de Lyon avant d’étudier à la Fémis à Paris où il réa­lise son court métrage La Vie selon Luc, sélec­tion­né en com­pé­ti­tion au Fes­ti­val de Cannes 1991. Six ans plus tard, il tourne son pre­mier long métrage, Ni d’Ève ni d’Adam, sui­vi des films Les Soli­taires (2000), Fan­tômes (2002), qui obtient le Prix du Jury au Fes­ti­val de Bel­fort, Le doux amour des hommes (2002) et Toutes ces belles pro­messes, qui rem­porte le Prix Jean Vigo 2003. Il signe ensuite À tra­vers la Forêt, pré­sen­té au Fes­ti­val de Toron­to 2005, Des filles en noir, sélec­tion­né à la Quin­zaine des Réa­li­sa­teurs 2010, Mon amie Vic­to­ria (2014) et Mes Pro­vin­ciales, pré­sen­té à la Ber­li­nale en 2018 dans la sec­tion Pano­ra­ma. Jean Paul Civey­rac se consacre paral­lè­le­ment à l’écriture et enseigne à la Fémis, à l’Université Paris VIII et au Cours Florent. « Écrit entre les jours », un recueil de textes consa­crés au ciné­ma et à la musique, est publié en 2014 chez De l’Incidence Edi­teur et « Rose pour­quoi », un essai sur le ciné­ma, chez POL en 2017. Son long métrage Une femme de notre temps, dans lequel il dirige Sophie Mar­ceau, est sélec­tion­né au der­nier Fes­ti­val de Locar­no et sera dans les salles à la fin de l’année.

Je réserve ma place ! 

Rejoi­gnez-nous pour suivre la com­pé­ti­tion et ren­con­trer les talents invi­tés du Festival !

Réserver

Boutique en ligne

Empor­tez un sou­ve­nir du Festival

Visiter la boutique